Formez-vous chez FormaEtre : formation clés en mains pour une pratique immédiate

Praticien Massage-Cup Bien-être

PlacesLimitées

#ventouses #cupping therapy #hijama #ventousothérapie #massage #bienêtre

Lieu de formation :

FormaEtre - Santé & Bien-être

91130 Ris-Orangis

Accès RER : ligne D, descente GARE de Grigny centre, à 2min à pieds entre la gare et le lieu de formation

Une question :

07.64.44.06.06

Whatsapp : +33 7.64.44.06.06

FORMATION PRATIQUE EN PRESENTIELLE DANS UNE SALLE PHYSIQUE

100% focus sur la théorie et la pratique pure du soin ventouses

Facilité de paiement jusqu'à 6 fois sans frais

Atelier hygiène & sécurité dispensé par une infirmière D.E

Une équipe qui vous accompagne

Actualisation scientifique contemporaine

Une pratique moderne

Support de cours

Accès au groupe privé Facebook

100% formation présentielle

Objectif de nos formations
Grâce à une pédagogie active vous aurez toutes les clés en mains pour devenir un(e) praticien(ne) responsable, efficace et autonome.

HORAIRE

Horaire : de 08:00 à 18H00. en raison de la densité du programme, nous vous demandons d'être à l'heure à tous les cours.

PROGRAMME

 Repère anatomique

Atelier hygiène & sécurité dispensé par une infirmière D.E

Présentation de cas concrets

Démonstration des manoeuvres de la partie manuelle

Pratique des manoeuvres de la partie manuelle des différentes techniques du massage-cup

Evaluation pratique

L'équipe FormEtre

Formez-vous avec Nourridine A. , l'un des meilleurs spécialiste dans le domaine.
Président de l'Institut Européen des thérapies naturelles, Formateur, praticien naturopathe hygiéniste et cupping therapy, Éducateur spécialisé en santé physique et mentale. Ses enseignants et collaborateurs : Dr Frédéric Sardon Médecin, enseignat, naturopathe. Daniel Henry Kiné, ostéo, MTC. Amir Saleh Président de l'American society of traditional sciences. NFP, USA. Dr Anas Khalifeh Master MTC  Doctorat en Acupuncture Chicago.
Mahmoud SHAARAOUI diplômé en MTC à Shandong, docteur en médecine et chirurgie à l’université Mansoura et directeur de l’AOMC.
Halima A.
Infirmière diplômée d'Etat
Praticienne massage-cup, coach en développement personnel
et bien-être

En savoir plus...

De nos jours le « soin ventouses/Cupping Therapy» est à la mode, mais cela n’a pas toujours été le cas. Elle remonte aux anciennes cultures égyptiennes, chinoises et du Moyen-Orient. Le papyrus d’Ebers, l’un des plus anciens manuels de médecine au monde, décrit comment les anciens Égyptiens utilisaient les « ventouses » en 1 550 av. J.C.

Elle a ensuite été pratiquée et recommandée par des grands noms de la médecine dans l’antiquité, tels qu’Hippocrate et Galien, Ibn Sina au Xe siècle « Le canon de la médecine », Az-Zahrawi (chirurgien de renom, XIe siècle), Ibn Al-Quff (chirurgien arabe du XIIIe s.) contribua à la promotion de la « Hijama » à travers son traité sur la chirurgie « Al ‘Umadat fi al Jirraha » « La référence en chirurgie/des chirurgiens ».

Au XVIIe s. elle tend à se démocratiser en Europe par le barbier-chirurgien français Ambroise Paré qui vante ses mérites.

Au début du XXIe s., elle connaît alors un essor remarquable en Europe et aux USA et bénéficie d’une légitimité unanime dans son recours. On peut citer la parole suivante de Gillepsie WA dans la revue Boston Medical and Surgical Journal en 1834 : « Nul membre de la profession, à cette époque, ne peut ignorer son recours ni son importance ».

Un autre illustre médecin Pr. Osler William a par ailleurs contribué à promouvoir la « Hijama », co-fondateur de l’université de médecine de Johns Hopkins à Baltimore (USA) au début des années 1890. Il était un grand admirateur de Ibn Sinâ et considérait son ouvrage « Le canon de la médecine » comme une véritable bible médicale.

Osler recommandait la ventouse comme traitement, entre autre, des infections broncho-pulmonaires et des myélites aiguës.

Cependant, à partir de la deuxième moitié du XXIe s., la ventouse connaît un déclin en occident en raison, notamment, des débuts de l’industrie du médicament qui promettait alors aux malades des traitements réputés moins « invasifs » : apparition des antibiotiques et autres antipyrétiques.

En Asie, la ventouse a quant à elle, continué à jouer un rôle prépondérant jusqu’à ce jour, dans ce qu’on appelle la « médecine chinoise ».

Il faudra attendre les années 1980/90 pour que le soin ventouses suscite, de nouveau, l’intérêt des professionnels de santé.

 
Image